Exemples de réunions de personnels de laboratoire avec le Sn-FO-LC dans les départements

Décembre 2010

jeudi 30 décembre 2010

Le rôle d’un syndicat indépendant, c’est de défendre les revendications des personnels. Les réunions syndicales servent d’abord à rassembler ces revendications


Le SNFOLC a organisé des réunions syndicales spéciales Personnels de Laboratoire dans les départements conformément aux dispositions du décret n°82-447 du 28 mai 1982, relatif au droit syndical dans la fonction publique de l’Etat.

Orléans-Tours

Suite à celle qui s’est déroulée dans l’Académie d’Orléans Tours les collègues ont décidé de faire une délégation auprès du recteur. Les participants ont dressé la liste suivante de questions et revendications :

- Demande de versement des indemnités, en référence à l’article 15B du décret du 12 juin 1956 pour la préparation des épreuves d’examens.

Depuis plusieurs années, les personnels de laboratoire des lycées du Loiret sont amenés à effectuer des tâches nouvelles qui constituent une surcharge de travail et des responsabilités supplémentaires : capacités expérimentales en classe de terminale, préparation des TPE et TIPE, diverses épreuves pratiques de laboratoire des baccalauréats technologiques, épreuves pratiques de BTS.
Ils organisent ces épreuves en mettant au point avec les professeurs toute la préparation des manipulations : ce surcroît de travail doit être reconnu.
Il y a également un surcroît de travail pour les personnels de laboratoire provoqué par les formations GRETA, la préparation de l’agrégation interne de SVT, les activités des stagiaires en formation IUFM, les olympiades de Chimie et l’accompagnement des enseignants stagiaires et débutants (rétablissement de cette vacation).

-Demande de réécriture de la note rectorale du 2 mars 2010,
avec reprise exacte de la CIRCULAIRE N°2007-095 DU 24-4-2007 car de nombreux personnels de laboratoire, faisant face aux gestionnaires des établissements scolaires, délégués par les Chefs d’établissements, rencontrent des problèmes pour l’élaboration de leur emploi du temps annuel.

- Visite médicale annuelle,
Le métier des personnels de laboratoire fait partie des métiers à risques et pour cela, nous demandons une visite médicale annuelle avec suivi biologique

- Paiement de l’IAT dans notre académie,
Pourquoi les reliquats qui nous sont versés en fin d’année sont moins élevés que dans l’académie de Paris depuis les 3 dernières années ?
- Problème du formol,
Les personnels de laboratoire rencontrent des problèmes avec l’utilisation du formol car les enseignants ne se sentent pas concernés par l’effet toxique de ce produit et de fait refusent de prendre les précautions de sécurité indiquées par la fiche de données de sécurité : il serait souhaitable de faire parvenir à tous les enseignants de sciences en général la circulaire du ministre de l’éducation nationale du 29 février 2008 relative à l’utilisation du formol.

- Attribution des postes de personnel de laboratoire dans les établissements scolaires :
Quel est le barème appliqué dans notre académie ?

- Formation sécurité chimique pour tous les enseignants de sciences :
Comme les personnels de laboratoire, les enseignants doivent être formés à la sécurité chimique ainsi qu’à la gestion des déchets chimiques issus des travaux pratiques de sciences en général.

- Nomination des Adjoints techniques principaux de laboratoire issus du concours 2010,
Depuis le 1er septembre 2010, 3 ATPL ont été nommés sur des postes d’Orléans ou de l’agglomération alors qu’ils sont domiciliés à Tours ou ses alentours.
Inutile de dire que pour ces personnels la fin du mois est financièrement très difficile, voir même déficitaire.
Serait-il possible d’envisager un dédommagement de leurs frais de déplacements, comme dans l’académie de Paris, en attendant leur mutation sur des postes près de leur domicile tourangeau.

- Situation des personnels de laboratoire contractuels,
Combien y a t il de personnels de laboratoire contractuels dans notre académie ?
Pourraient-ils obtenir une prime de travaux dangereux ?
Comment peuvent-ils obtenir un poste de titulaire, sinon par voie de concours ?
Certains sont en contrat depuis plusieurs années scolaires et suite au concours d’adjoint technique

-La réforme du lycée :
Les personnels de laboratoire rencontrent des problèmes de locaux et de matériel car pour l’enseignement de Sciences de laboratoire une dominante de chimie se concrétise, en MPS les enseignants de sciences demandent du matériel et des salles de Travaux pratiques de sciences et en SVT les classes sont plus nombreuses cette année (au lycée Jacques Monod de St Jean de Braye, par exemple : 14 classes au lieu de 10 auparavant.)

Paris

Dans l’Académie de Paris, des réunions hebdomadaires se sont déroulées dans plusieurs lycées depuis la rentrée scolaire au lycée Montaigne, jules ferry, Lavoisier, Louis Legrand, saint louis…... Presque tout le personnel était présent à chaque fois et certaines adhésions au syndicat se sont concrétisées dans la foulée de ces réunions. Les collègues nous ont fait part :

- de leur angoisse pour l’avenir et s’inquiètent au sujet de toutes les suppressions de postes qui sont au programme, suite à la réduction de moitié d’heures de sciences.
- de leur régime indemnitaire qui reste toujours le plus bas des trois fonctions publiques malgré la légère revalorisation qui a eu lieu en juin dernier
- de leur inquiétude au sujet de toutes ces réformes : retraite, fusion avec les ITRF, refonte de la grille indiciaire de la catégorie B, le nouveau programme de seconde et en particulier les MPS…
- Dans un lycée parisien, un gestionnaire d’établissement a demandé aux personnels de laboratoire de signer une autorisation d’absence pour pouvoir assister à une heure d’information syndicale de droit. Le syndicat est intervenu immédiatement pour que cela ne se reproduise plus et pour faire respecter le droit de chacun.
Les collègues nous en fait savoir que nous sommes le seul syndicat qui va sur le terrain pour les rencontrer et collecter leur revendications ainsi pour leur donner les informations afin qu’ils soient au courant de tout ce qui est en train d’être préparé par le gouvernement.

Quand on leur a bien expliqué les conséquences de la refonte de la grille indiciaire de la catégorie B, ils n’en revenaient pas que certaines organisations syndicales avaient adopté le projet en apposant leurs signatures. Ils sont scandalisés !

La plupart se sont portés volontaires pour une délégation au rectorat auprès de la Secrétaire Générale et même au ministère si jamais cela s’impose, afin de pouvoir défendre leur statut, leurs missions ainsi que pour revendiquer à la même occasion :
- le doublement de L’IAT comme au ministère de la défense.
- la rémunération de tous les travaux comme, par exemple, les capacités expérimentales (il y a eu rémunération dans certains lycées et pas du tout dans certains autres), les TIPE, les TPE, les BTS, …

Par contre, le syndicat a été agréablement surpris de constater que dans tous les lycées précités, aucun personnel de laboratoire ne s’est plaint des défauts de sécurité, contrairement, il y a deux ans en arrière ! Ceci est le fruit du travail sur le terrain et dans les CHS.

Versailles

Dans l’Académie de Versailles les collègues ont fait état de leur mécontentement concernant la rigidité de l’administration envers eux. Ils se sentent humiliés, mal considérés et pas du tout écoutés !


SNFOLC - 6, rue Gaston Lauriau 93513 Montreuil Cedex
Tél. : 01 56 93 22 44 - Fax : 01 56 93 22 42
Heures de permanences : 9h - 12h30 et 14h - 18h du lundi au vendredi
snfolc.national@fo-fnecfp.fr